Présentation de ONERA

L’ONERA (l’Office national d’études et de recherches aérospatiales) a pour mission

  • De développer et d’orienter les recherches dans le domaine aérospatial
  • De concevoir, de réaliser, de mettre en œuvre les moyens nécessaires à l’exécution de ces recherches
  • D’assurer, en liaison avec les services ou organismes chargés de la recherche scientifique et technique, la diffusion sur le plan national et international des résultats de ces recherches, d’en favoriser la valorisation par l’industrie aérospatiale et de faciliter éventuellement leur application en dehors du domaine aérospatial

A ces divers titres, il est notamment chargé :

  • D’effectuer lui-même ou de faire effectuer, à son initiative ou à la demande, toutes études et recherches intéressant l’industrie aérospatiale
  • De réaliser des moyens d’essais et de calcul au profit de la recherche et de l’industrie aérospatiale et de les mettre en œuvre
  • D’assurer la liaison avec les organismes français, étrangers et internationaux dont l’activité peut contribuer à l’avancement de la recherche aérospatiale
  • D’assurer la diffusion et la valorisation des résultats obtenus, en particulier par publications, brevets, licences d’exploitation
  • De promouvoir le lancement ou le développement d’initiatives utiles à la recherche ou à l’industrie aérospatiale
  • D’assister, en tant qu’expert et à la demande, les organismes et services officiels
  • D’apporter son concours, dans son domaine de compétence, à la politique de formation à la recherche et par la recherche

Le projet

Le projet vise à concevoir, implémenter et évaluer un module de planification d’actions pour l’aéronautique de combat. Un tel module pourrait permettre à une patrouille d’avions de combat, habités ou non, de gérer à un niveau relativement abstrait n’incluant pas l’affectation des actions aux différents avions, la réalisation des buts relatifs à la mission de la patrouille.  Intégré dans une architecture décisionnelle, cette fonctionnalité correspond à un niveau élevé d’autonomie permettant de réduire le taux d’annulation de mission pour cause d’aléa.

Une étude bibliographique sur les technologies, algorithmes et outils de planification permet de baser la conception sur les solutions les plus prometteuses. Une analyse fonctionnelle externe précise les entrées et sorties du module ainsi que ses modes d’interaction avec l’architecture décisionnelle. Des tests permettent d’évaluer pour des scénarios pertinents les performances du module implémenté. Le projet devrait augmenter la maturité technologique de la planification d’action appliquée aux patrouilles d’avions de combat d’un niveau.

Plan d’actions sous la forme d’un graphe orienté acyclique, les arcs avec une flèche pleine indiquent une relation d’antécédence, les arcs avec une flèche vide une relation de synchronisation