Présentation de Latesys

Latécoère Services change son identité de marque à LATESYS, un an après avoir rejoint le Groupe ADF.

Créé sur les rives du bassin méditerranéen de Fos, Groupe ADF n’a cessé depuis plus d’un demi-siècle de se développer pour devenir un acteur majeur au service des industriels du monde entier.

Le groupe ADF est présent dans 12 pays, avec 415 M€ de CA en 2018 et 3900 collaborateurs

6 métiers du Groupe ADF: Conception produit et expertise, Ingénierie de production, Moyens d’assemblage, Fabrication, Intégration et Installation, Maintenance et exploitation

Spécialité de Latesys : Structure design, Stress analysis, Manufacturing engineering, EWIS design & installation

Le projet « RECOFAD »

Développer une méthode et un outil permettant de reconcevoir des pièces de rechange par fabrication additive rapidement, sans que l’opérateur dispose d’une expertise de la conception de la pièce d’origine, tout en respectant les fonctions, les contraintes fonctionnelles et d’intégration de cette pièce.

La méthode et l’outil seront donc capable de :

  • Déterminer l’éligibilité de la pièce à la reconception à partir d’informations de base (fonction, criticité, sollicitations, matière, faisabilité avec les moyens FA disponibles, intérêt économique…),
  • Scanner et/ou reconstruire un 3D approximatif la pièce suivant 2 sources disponibles (Scan Plan papier / Scan 3D Pièce réelle),
  • Reconnaitre la topologie de la pièce à partir d’un traitement automatique du scan,
  • Associer la topologie de la pièce à un modèle 3D existant dans une bibliothèque de composants éligibles,
  • Pour chaque composant, la bibliothèque fournit un modèle CAO 3D paramétré, intégrant la séquence des cotes fonctionnelles, des contraintes d’intégration, et les contraintes de fabrication FA.
  • L’outil TRL3 guide l’utilisateur pour valider, hiérarchiser ou compléter les côtes fonctionnelles du modèle 3D de fabrication,
  • L’outil propose une construction automatique 3D à partir d’un mixte entre cotes nominales scannées, cotes fonctionnelles préétablies pour les surfaces contraintes ; et des cotes scannées maximisées pour les profils non contraints (tout en vérifiant les contraintes d’intégration)
  • Proposer un modèle de pièce fabricable par le procédé FA (cotes brutes) pour assurer les côtes fonctionnelles finale

latesys-schema