Présentation de l’ESTIA

La Chaire FlexTech a été construite par deux institutions académiques : l’Ecole Supérieure des Technologies Avancées (ESTIA) située à Bidart, et CentraleSupélec (Université de Paris Saclay) pour mener des études et recherches dans le domaine de la conception anthropocentrée de systèmes complexes à autonomie croissante. FlexTech consiste à mettre ensemble des équipes d’enseignement et de recherche autour de plusieurs sujets de recherche et de thèses de doctorat sur le sujet de l’autonomie, de la flexibilité des systèmes, de la tangibilité de la digitalisation croissante des organisations et des technologies. FlexTech développe un réseau scientifique et technique international sur la place de l’humain dans les systèmes complexes et à risque. FlexTech développe des approches, méthodes et outils sur l’intégration humains-systèmes au sein desquels l’intelligence artificielle joue un rôle de plus en plus important.

SYNAPSE Défense rassemble une expertise large et contemporaine de 30 années d’opérations aériennes militaires. Les leaders de l’Industrie de Défense font appel à nos connaissances métier lors d’études technico-opérationnelles, pour développer de nouveaux produits, ou pour des formations à la carte. Nos solutions s’appuient sur une équipe complémentaire capable d’expliquer les tactiques ou les concepts doctrinaux les plus modernes. Nous sommes notamment spécialisés dans la création de scénarios, la modélisation de contextes, de systèmes multi-agents incluant le Centre de Commandement, et de comportements tactiques. Nous enrichissons continuellement notre savoir grâce à un partenariat avec la réserve opérationnelle.

Le projet MOHICAN

Le cockpit d’un aéronef de combat constitue, à lui seul, un système de systèmes. Dans cet environnement, l’optimisation dynamique des tâches et l’ ajustement en temps réel des modalités d’échange entre le pilote et son système d’armes s’appuient sur la mesure de la performance du « teaming » Humain-Machine. Pour répondre à cet enjeu, le projet MOHICAN :

  • bâtit des modèles fonctionnels des interactions du pilote avec son assistant virtuel,
  • crée des solutions contextualisées de calcul de la performance du teaming homme-machine, basées sur l’intégration de « mesures » de base,
  • qualifie, dans un domaine d’emploi, l’adéquation des modèles de performance duteaming avec la performance opérationnelle militaire.

MOHICAN apporte des méthodes et des solutions qui pourront être étendues à la mesure de la performance collective au profit de systèmes de systèmes plus complexes, dont le pour les systèmes aériens futurs.