Présentation d’ESI Group

Créé en 1973, ESI Group est un acteur leader des solutions de Prototypage Virtuel et un partenaire majeur dans l’accompagnement de la transformation industrielle. Grâce à un savoir-faire unique dans le domaine de la physique des matériaux, la société a développé et perfectionné, au cours des 45 dernières années, une maitrise pointue des solutions de simulation numérique. Cherchant à dépasser la conception traditionnelle de la gestion du cycle de vie des produits (PLM), ESI a développé une approche globale/holistique centrée sur la productivité industrielle et la performance des produits, au-delà de leur développement, tout au long de leur cycle de vie (Product Performance Lifecycle™) : de la conception, à la fabrication jusqu’à l’utilisation. Présent dans plus de 20 pays et dans les principaux secteurs industriels, ESI Group emploie environ 1200 spécialistes de haut-niveau à travers le monde. ESI a réalisé un chiffre d’affaires 2019 de 146 millions d’euros, détient son siège social en France et est cotée sur le compartiment B d’Euronext Paris.

Le projet « Aircraft Twin »

Le projet concerne l’enrichissement d’un modèle de système avion à partir d’états observés sur un système réel. L’objectif recherché est que le fabricant et/ou l’utilisateur (pilote, mécanicien) puissent s’affranchir de la réalisation « à la volée » d’interprétations potentiellement erronées des mesures de capteurs, en ayant accès à un véritable « jumeau » du système.

Dans un contexte de transformation numérique et d’abondance de la donnée, le concept de jumeau numérique (Hybrid TwinTM) proposé par ESI consiste à combiner un prototype virtuel recalé de façon la plus précise possible et un modèle dit « d’ignorance » basé sur les données, afin de représenter fidèlement la réalité.

L’enjeu est de passer d’une approche « as designed » ou « as built » à une approche « as used », permettant d’utiliser à la fois la connaissance théorique du système et les données recueillies en usage, en vue d’optimiser la maintenance mais aussi les performances du système. Ce projet contribue à une approche nouvelle de la relation entre l’homme et la machine, en permettant l’individualisation du modèle pour chaque occurrence du système.

esigroup